Journée mondiale du livre : quelques propositions pour freiner la photocopie

« Tout en tolérant la photocopie, et même en l’encourageant dans certaines limites compte tenu de son utilité sociale indiscutable, on peut la taxer afin de réparer dans une certaine mesure le dommage qu’elle occasionne à la diffusion du livre dans ses circuits “officiels”. »

Lire la suite