Le réel, le possible et l’imaginaire

Aller au-delà du réel, pour outrepasser les limites du possible et percer dans l’imaginaire, tel serait l’ordre naturel, bien établi, bien ficelé par la dialectique de la pensée. Ne serait-on pas dans une démarche d’injure, d’insulte, voire de blasphème que de rétablir, dans l’ordre, ces liens, si bien cousus, par l’héritage de la réflexion ?

N’est-ce pas une profanation que de revendiquer cette inversion, que nous proposons, en stipulant que l’imaginaire n’est autre que la production conjuguée de l’âme et de l’esprit, dans une exaltation de l’intelligence, d’un enfantement de l’extraordinaire à partir du simple vécu ?

N’est-ce pas une réprobation voire un sacrilège à l’exiguïté des normes, reçues en ordonnance, des gardiens du temple, de la sagesse, du discernement et de la raison ?

Ce rapport ratifié, endossé de l’antériorité de la pensée à l’existence, ce recueillement, en guise de réponse, établirait une hiérarchie nouvelle, agrémenterait, d’un nouvel ordre, ce lien, dans un faux semblant, vétuste de lien établi entre le réel, le possible et l’imaginaire

Habiba Nasraoui Ben Mrad, enseignante universitaire à l’École Supérieure de Commerce de Tunis.

Phileingora

Fousseni Togola, fondateur et directeur de publication de Phileingora. Né à Fana, dans la région de Koulikoro, j’ai obtenu mon baccalauréat au lycée Cabral de Ségou au Mali. Je possède une Maîtrise en Philosophie obtenue à la Faculté des Sciences Humaines et des Sciences de l’Éducation (FSHSE) de Bamako. Après cette Maîtrise, j’obtiens mon Master à l’ENSUP de Bamako. Présentement, je suis professeur de philosophie, journaliste-blogueur, écrivain et Mondoblogueur. Je suis auteur de plusieurs livres dont « La société close et ses militants » et « Féminitude ». J’ai bénéficié de maintes autres formations notamment les techniques d’enquêtes en journalisme et en bloging ainsi que la Technique de l’édition. Je suis membre de la Communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG) et contributeur à Benbere, plateforme des blogueurs maliens.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :