Pour une résolution ultime…

Quant à moi, je suis perdu dans un voyage qui m’a envoyé dans une contrée qui me permet d’être quelqu’un qui est censé être en mesure de résoudre ce problème d’ordre philosophique. Un problème que nul autre homme, sans être philosophe, ne peut se permettre de vouloir résoudre.

Je suis perplexe face à ce problème qui pour la première fois a troublé l’intelligence de cet humble homme de science. Je suis sans mot face à ce problème qui a troublé l’intelligence de cet homme que je place parmi les intelligences de son époque. J’existe à me prononcer sur ce problème que seul vous qui êtes les philosophes peuvent répondre.  

Moment de reconnaissances et de critiques

De ce fait, je m’agenouille devant vous qui êtes les hommes de science qui sont reconnus par tous. Vous qui êtes reconnus comme n’étant pas du genre de ce religieux qui ne sort ses dents contre le régime corrompu de son État que pour défendre ses propres intérêts.

Lire aussi Justice : tous responsables du crime

Vous qui n’êtes pas du genre de ce soi-disant descendant de ce désossé remis sur pied à l’aide d’une came de bambou qui fut roi. Vous qui êtes reconnus être du genre de cet ex putschiste devenu président de son État qui pendant les périodes critiques regarde ses concitoyens et leur dise la vérité.

Vous qui êtes reconnus comme n’étant pas du genre de chroniqueur soi-disant rasta qui profite de la confiance que lui accordent ses concitoyens pour se faire de l’argent. Vous qui êtes reconnus comme n’étant pas du genre de ce guide religieux qui se fait de l’argent en spoliant ses fidèles.

Lire aussi Justice : l’homme à la langue d’Ésope

Vous qui êtes reconnus comme étant du genre de cet évêque qui dirige les prières de la cathédrale de la citée des trois caïmans.  

Vous êtes des hommes et femmes dont nulle ne doute de leur intégrité morale et intellectuelle.

Les implorations

Je vous implore d’éclairer ma lanterne sur ce problème dont je suis sûr ne pas être de l’ordre de ceux qui sont en mesure de troubler votre intelligence.

Je viens auprès de vous, ceux que j’estime être des intelligences comme celui qui a eu le courage intellectuel pour la première fois de dire publiquement que la terre tourne autour du soleil en sachant bien que cela pourrait lui coûter la vie.

Lire aussi Philosophie : le confinement selon Leibniz

Vous qui n’êtes pas des intelligences comme celui qui a remué sa langue pour dédire la thèse qu’il avait fait soutenir par un de ses personnages dans son texte sur une possible rotation de la Terre autour du soleil.

Je suis convaincu que je ne serais pas déçu. Je suis convaincu que vous n’allez pas manquer d’arguments pour soutenir vos positions respectives. J’attends de votre part, une explication suivie de détails et d’illustrations. Je ne suis pas de ceux-là qui vous jugeront ni de ceux-là qui porteront un regard indiscret sur vos jugements.         

Lire le précédent       

CISSSE Mikailou, le nihiliste en puissance

Phileingora

Fousseni Togola est professeur de philosophie, journaliste-blogueur, écrivain et Mondoblogueur. Il est auteur de « La société close et ses militants », de la « Féminitude » et de « Le Mali sous IBK : sept ans d’obscurantisme » qu’il a publié sous le pseudonyme Chiencoro. M. Togola est membre de la Communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG) et contributeur à Benbere, plateforme des blogueurs maliens. Fousseni Togola est fondateur et directeur de publication du site web d’informations générales, d’analyses et d’enquêtes phileingora.org. En 2020, il a été nominé au prix Mali Média Award (MAMA). La même année, il est lauréat du "Prix de Reconnaissance des Médias « Restez à la Maison », dans la catégorie presse en ligne au Mali, de la fondation Merck.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :