Poème de soutien de Fatoumata Kéita à Rokia Traoré:

Par Fatoumata Keita

Je dédie cette œuvre à toutes les mères qui vivent le même calvaire ici et ailleurs dans le monde et j’espère qu’elles trouveront un réconfort dans ce texte. Car le visage du patriarcat n’a pas de couleur, c’est le même partout. Cette affaire Rokia met aussi en lumière notre condition de vulnérabilité, en tant que femme, dans les affaires de divorce. Tous nos compatriotes sont indignés et dénoncent cette injustice.

Pourtant, ici même en Afrique, et particulièrement au Mali, on arrache beaucoup d’enfants à leurs mamans sous prétexte que l’enfant appartient au père, même si indigne est le père. 

En cas de divorce ou de répudiation, le père récupère les enfants et laisse la maman les mains vides. 

En ce mois de mars, on doit aussi penser à comment protéger, dans l’avenir, nos sœurs et nos filles dans ces cas-là .

Tiens bon !

Ils veulent transformer la vérité en mensonge 

Comme ils ont tordu la main à l’histoire de tes ancêtres

Ils ne pourront pas Rokia

Ils veulent priver des enfants du lait maternel 

Comme ils ont sevré tes arrières-grands-parents de la sève nourricière de leur continent 

Ils ne pourront pas Rokia

Ils veulent détacher le cheval et à sa place attacher l’âne

Comme ils sont les seuls à vouloir faire du bourreau une victime 

Ils ne pourront pas Rokia

Ils veulent exposer le corps d’une fillette 

Aux griffes d’un pédophile 

On ne les laissera pas faire Rokia 

Tiens bon !

Rokia, ils veulent mettre ta bouche dans la gourde

Et te contraindre à la terreur et au silence 

Ils ne pourront pas !

Tiens bon Rokia !

Que ne fera pas une mère pour trouver à manger à ses enfants ?

Que ne fera pas une mère pour protéger sa fille ?

Tiens bon ! Mère digne !

Fière descendante des bambara qui ont bravé les bourreaux et les sanguinaires.

Tiens bon ! Princesse du Bêlêdougou !

Digne descendante de Koumi Djossé !

Tiens bon pour tes enfants !

Tiens bon prolongement de Nonkon Forokôrô, Forokôrô kadiô !

Tiens bon pour la tranquillité du sommeil de ta fille !

Tiens bon ! 

Le soleil a beau être ardent, il finira par se décliner, par s’apaiser.

Tiens bon !

Nous sommes derrière toi 

Comme une armée de fer

Nous sommes derrière toi

Comme de braves guerrières 

Ayant comme épée nos mots

Contre tous les maux

Comme épée 

Notre colère contre l’injustice !

Tiens bon !

Rokia

Tiens bon !

Ce soleil aussi s’apaisera

Comme tous les autres. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :