Opération SAMA : la Force conjointe du G5 Sahel saisit un important lot de matériels à Kobou

Une compagnie de la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) a conduit, 26 août 2020, une opération de contrôle de zone dans le Gourma malien. Au cours de cette mission, les éléments de la FC6G5S ont découvert un important plot logistique des groupes armés terroristes (GAT).

La Force conjointe du G5 Sahel, à travers son opération SAMA, conduite il y a plusieurs mois par le commandement conjoint (PCC) de Niamey, fait d’énormes saisis de matériels provenant de groupes armés terroristes dans le Gourma malien. Une vingtaine de motos, des moyens de communication et une importante quantité de carburant, tel est le butin de guerre gagné par cette Force dans le Gourma malien. C’était au cours d’une opération de contrôle de zone, le 26 août dernier, précise un communiqué parvenu à la rédaction de Phileingora ce mardi 8 septembre 2020. À cette occasion, une compagnie de la Force conjointe du G5 Sahel a découvert plusieurs matériels logistiques appartenant à des groupes armés terroristes.

Défilant le film de l’action, la Force conjointe du G5 Sahel explique : « En progression vers la ville de Kobou, un Échelon tactique Interarmes (ETIA) malien de la Force conjointe a été pris à parti par plusieurs terroristes. Après quelques échanges de tirs, ces derniers ont choisi de fuir le combat, abandonnant derrière eux une vingtaine de motos, des moyens de communication et une importante quantité de carburant ».

La FC-G5S se réjouit de cette victoire sur les groupes armés terroristes. À l’en croire, la réussite de cette mission illustre bien un rapport de force défavorable et une certaine désorganisation de ce groupe. « La Force conjointe démontre quant à elle une bonne capacité de mobilité en cette saison des pluies », indique-t-on dans le communiqué.

À travers la réussite de cette mission de contrôle, la FC-G5S contribue au retour progressif de l’État dans la zone des trois frontières, souligne le même communiqué.

Rappelons que la Force conjointe du G5 Sahel est une force régionale ayant pour mission la lutte contre les terroristes dans les régions frontalières communes aux pays du G5 Sahel. Cela en étroite coordination avec toutes les forces nationales et la force Barkhane. Constituée de plus de 5000 hommes répartis en sept bataillons et provenant du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad, cette Force est mandatée pour pouvoir intervenir au-delà des frontières de ces pays dans le cadre d’une règlementation paraphée par les cinq chefs d’État du G5 Sahel.

Oumarou

Phileingora

Fousseni Togola est né à Fana, dans la région de Koulikoro. Il a obtenu son baccalauréat au lycée Cabral de Ségou, au Mali. Aujourd’hui, M. Togola est détenteur d’un Master en philosophie, obtenu à l’École normale supérieure (ENSUP) de Bamako. Présentement, il est professeur de philosophie, journaliste-blogueur, écrivain et Mondoblogueur. Il est auteur de « La société close et ses militants » et de la « Féminitude » et de « Le Mali sous IBK : sept ans d’obscurantisme » qu’il a publié sous le pseudonyme Chiencoro. M. Togola est membre de la Communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG) et contributeur à Benbere, plateforme des blogueurs maliens. Fousseni Togola est fondateur et directeur de publication du site web d’informations générales, d’analyses et d’enquêtes phileingora.org. Il occupe le poste de rédacteur en chef adjoint au journal malien Le Pays. En 2020, il a été nominé au prix Mali Média Award (MAMA).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :