Le chemin sans retour !

Trop de problématiques, trop de débats de caniveau.  On me casse les oreilles à longueur de journée. Les critiques ? Je me suis immunisé contre ces nombreuses critiques qui veulent me faire croire que la philosophie qui n’a pas pu réunir ses propres fils autour d’un seul et même idéal ne réussira pas à convaincre les autres dans la société afin d’instaurer un climat de paix et de cohésion sociale. Leur argument, c’est que chacun défend la position contraire de l’autre et se croit plus dans le vrai que l’autre. Leur paradoxe? Aucun de ces détracteurs n’est en mesure de me dire ce qu’est la vérité.

A lire aussi: Moi et la philosophie, une histoire de résistance et de choix

Me voilà surprendre certains d’entre eux autour de la vérité, chacun se mette à me donner un point de vue différent de celui de l’autre. Tout le monde se croit dans le vrai et se bat pour persister dans sa position.

A lire aussi: Pourquoi L’enfant philosophe

Quelle drogue ! À peine déjà quelques minutes, vous me parliez de problèmes d’unanimité et vous voilà incapable d’en arriver autour d’une simple question que celle-ci. Preuve qu’avoir des points de vue divergeant est différente de problème d’entente. Je ne dis pas que vous faites partie de cette discipline noble, mais que vous faites des reproches injustifiés, lesquels rendent plus fortes ce domaine de la connaissance.

Juger Les Autres Ce N Est Pas S Accepter Soi Meme Aphadolie . Credit photo: http://markomilacic.me/

Elle est juste celle qui cultive l’amour de la recherche permanente et partant cultive l’esprit en le rendant capable d’analyser les phénomènes. Elle est la mystérieuse. Si tu ne veux pas être compté parmi elle, ne la critique pas ni en bien ni en mal.

A lire aussi: Phileingora ou l’espace de recherche citoyenne

Tous les chemins mènent à elle. Voilà qu’est fondé mon amour. Je me retrouve en elle, je l’ai épousé et voilà que je ne peux plus me détacher d’elle. Choisir sa voie, c’est emprunter un chemin sans retour. Elle est le cauchemar de tous les anarchistes, de tous les dictateurs, de tous les violeurs de l’ordre établi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :