G5 Sahel : les États unis appuient le contingent tchadien en équipements militaires

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel, les États unis ont apporté une grande contribution au contingent tchadien du G5 Sahel.

« Les États-Unis ont remis 28 véhicules blindés, dix camions, huit camions-citernes et d’autres équipements à l’armée tchadienne dans le cadre de l’appui continu à ses efforts de lutte contre le terrorisme au Sahel », lit-on dans une publication du 20 juillet 2020 de défenceWeb. Ces équipements comprennent également trois rétrocaveuses, deux véhicules d’entretien, des outils, du matériel de communication, et pièces de rechange pour véhicules.

La même source indique que ces matériels ont été remis le 3 juillet 2020. Selon la chargée d’affaires à l’ambassade des États-Unis au Tchad, Jessica D’avis Ba, la valeur de ces équipements s’élève à 8,5 millions de dollars. Ils seront remis au Groupe spécial antiterroriste du Tchad (SATG). Un groupe qui contribue à la force du G5 Sahel (Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Tchad), indique defenseWeb.

Les États unis ont fait comprendre leur détermination à soutenir les efforts du Tchad dans ses efforts antiterroristes dans le lac Tchad et au Sahel.

Selon le général Abdramane Youssouf Mery, commandant du Groupe spécial antiterroriste, les contributions des États unis ont été d’un grand appui dans le succès de l’opération militaire « la colère de Boma » en avril 2020, contre Boko haram ainsi que d’autres affiliés terroristes dans la région du lac Tchad.

Les États unis sont un grand collaborateur du Tchad, du sahel voire de l’Afrique dans la lutte contre le terrorisme. En tout cas, c’est ce qui ressort du discours du 3 juillet de Ba selon lequel les États unis nouent des « relations durables et inébranlables avec le Tchad, le Sahel et l’Afrique ». Puis de poursuivre : « Notre objectif est de promouvoir la paix et la sécurité grâce à un engagement bilatéral, régional et multilatéral continu ». Dans ces deux dernières années, « le Département d’État américain a fourni plus de 323 millions de dollars d’aide à la sécurité aux pays du G5 Sahel sur une base bilatérale », a-t-il indiqué. Au Mali, Ba indique que près de deux millions de dollars de contributions statutaires ont été engagés à la MINUSMA depuis 2013.

La chargée des Affaires de l’ambassade des États-Unis au Tchad indique également que « la contribution américaine garantira que le contingent tchadien de la force du G5 Sahel sera prêt et équipé pour sa mission de lutte contre le flux de terroristes et le trafic illicite de personnes, de drogues et d’armes », souligne defenceWeb.

Togola

Phileingora

Fousseni Togola, fondateur et directeur de publication du site web phileingora.org. Né à Fana, dans la région de Koulikoro, il a obtenu son baccalauréat au lycée Cabral de Ségou au Mali. Il un Master en philosophie obtenu à l’ENSUP de Bamako. Présentement, il est professeur de philosophie, journaliste-blogueur, écrivain et Mondoblogueur. Il est auteur de plusieurs ouvrages, dont « La société close et ses militants » et « Féminitude ». Il est membre de la Communauté des blogueurs du Mali (DONIBLOG) et contributeur à Benbere, plateforme des blogueurs maliens.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :