Coronavirus : des Maliens se disent confiants

Par Mamadou Coulibaly

Pour déconstruire les préjugés des Maliens autour la pandémie du Coronavirus, Mamadou Coulibaly, étudiant en France, livre dans cet article des conseils utiles. Il exprime sa crainte du comportement des Maliens face au Coronavirus.

Pendant que l’Italie enregistre 627 décès supplémentaires en 24 heures faisant 4032 décès et 47 021 cas confirmés ; l’Espagne enregistre 1 043 décès et 20 410 cas confirmés ; la France enregistre 450 décès et 12 612 cas confirmés ; sans parler d’Iran, USA, Allemagne, Chine . . . Malgré tout, les Maliens continuent à entretenir des préjugés autour du Coronavirus.

Lire aussi Lettre ouverte de Mamadou Coulibaly aux Présidents malien et français

Paradoxes

Pendant que les grandes puissances (USA, Russie, Union européenne…) ferment leurs frontières malgré qu’elles soient déjà touchées par le virus, des Maliens se disent confiants ;

Pendant que certains États européens en manque de personnels et de matériels demandent le secours de la Chine, des Maliens se disent confiants ;

Lire aussi Le Coronavirus ou la revanche de la nature sur les hommes 

Pendant que le virus a atteint le continent et a fait des morts, des Maliens continuent de croire que la chaleur et la peau noire résisteraient au virus ;

Pendant que l’Arabie Saoudite et l’Italie suspendent les plus importants regroupements religieux, des Maliens continuent de croire que les prières suffisent à contrer le virus ;

Pendant que son statut de pandémie s’est clairement avéré, des Maliens continuent de croire que c’est l’affaire des Européens ;

Lire aussi Maintien des législatives au Mali : tant pis pour le Coronavirus !

Pourtant, il est temps d’ouvrir les yeux et de prendre conscience de cette pandémie.

Ce qu’il faut savoir

Je reste dans mon isolement en France pour ne pas mettre mes semblables en danger.

Le cas testé négatif ne signifie pas que la personne ne porte pas le virus car la période d’incubation est deux semaines.

Les symptômes du virus ne se manifestent pas chez tous les porteurs du virus.

La chaleur, l’eau chaude, la peau noire, la prière… ne peuvent pas contrer ce virus.

Lire aussi Coronavirus en Afrique : le directeur général de l’OMS est-il devenu un prophète de malheur ?

Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien

L’analyse des réalités actuelles nous révèle que nous sommes différents individuellement et culturellement, mais nous avons en commun une « humanité » qui permet à tout être humain d’évaluer la valeur et la portée de ses actes. L’individu est un membre d’une espèce et le bien en soi n’est autre que le bien de l’espèce. Et donc un homme ne doit pas agir égoïstement comme s’il se suffirait à lui-même. La diversité n’est autre qu’une source de complémentarité et d’enrichissement. Le bien-être d’Autrui est la condition de mon bien-être. Agir moralement c’est agir pour la prospérité de tous. Et la conscience morale est la connaissance intellectuelle de notre appartenance et de notre interdépendance à l’espèce humaine : je ne suis qu’une partie indissociable et interdépendante du Tout.

Lire aussi Panique mondiale: le Coronavirus a réussi ce dont les terroristes ont toujours rêvé!

L’humanité est comme un ensemble d’organes indissociable qui se perpétue de génération en génération et dont chaque membre concourt au bien-être du Tout. Si les hommes ont en commun l’humanité, ils doivent tous concourir pour le bonheur de tous à l’image des organes corporels qui, étant intimement liés, concourent tous pour le bien-être du corps.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :